garde


garde
I.
Garde. s. f. Guet, action par laquelle on observe ce qui se passe, afin de n'estre point surpris des ennemis. Faire la garde. faire bonne, mauvaise garde. entrer en garde. sortir de garde. estre en garde. Officier de garde. monter la garde. descendre la garde.
Garde, se dit aussi des gens de guerre qui font la garde. La garde des portes. relever la garde. renforcer la garde. doubler la garde. asseoir, poser la garde. changer la garde.
Il se dit encore du service des pages qui afin, de se soulager entre eux, se tiennent les uns aprés les autres auprés du Roy ou des Princes pour les servir & faire ce qu'ils commandent. Ce page estoit de garde.
La grande garde, Est un corps de Cavalerie qui se met à la teste d'un camp pour empescher que l'armée ne soit surprise.
Garde avancée, Est un autre corps que l'on met encore au delà de la grande garde, pour une plus grande seureté.
Corps de garde, Certain lieu destiné pour retirer les soldats qui font la garde, soit dans les camps, soit dans les places.
Garde, signifie aussi, Une femme qui sert les malades, & qui vit de ce travail. Il est malade, il luy faut une garde.
Garde, veut dire encore, Le soin qu'il faut apporter à garder quelque chose. Le Roy luy a commis la garde de cette Place, luy a confié la garde de ses thresors. avoir la garde de quelque chose. je luy ay donné cela en garde. il n'est pas en ma garde. on l'a mis à la garde d'un Huissier.
On dit, Estre sur ses gardes, se tenir sur ses gardes, pour dire, Apporter du soin & de l'attention, & mesme de la precaution, pour empescher qu'on ne prenne avantage sur nous.
Il signifie encore Protection. Allez-vous-en à la garde de Dieu. Dieu vous tienne en sa garde, en sa sainte garde.
Il sign. aussi, Conservation, durée. Les fruits ne sont pas de garde cette année, ne sont pas de bonne
garde. la garde de ces choses est difficile.
Garde, veut dire aussi, en termes d'escrime, Une maniere de tenir le corps, & l'espée ou le fleuret, de telle sorte que l'on soit à couvert de l'espée ou du fleuret de son ennemi, & que l'on puisse aisément le frapper, ou luy donner une botte. La garde haute. la garde basse. la garde à l'éspée seule. la garde à l'espée & au poignard. la garde sur le pied gauche. se mettre en garde. se tenir en garde. estre en garde. Ce qui se dit aussi fig. pour signifier, Se deffier, & donner ordre qu'on ne soit point surpris.
Garde, veut dire encore, La deffense d'une espée, ou d'un poignard, laquelle couvre la main. Une garde d'espée. la garde du poignard. le pommeau de la garde. une vieille garde. garde d'argent. garde ciselée, dorée, argentée, damasquinée. monter une garde. demonter une garde. fausser la garde. les branches d'une garde.
Il veut dire encore au pluriel, La garniture qui se met dans une serrure, pour empescher que toutes sortes de clefs ne l'ouvrent. Il faut changer les gardes de la serrure, on a perdu la clef.
II.
Garde, indeclinable, sans genre, sans article, & tousjours au singulier, signifie, Soin, attention. Prenez garde qu'il ne vous eschappe.
Il se dit encore d'une autre façon avec la preposition, de, & le verbe neutre passif. Il faut se donner de garde qu'on ne soit surpris. donnez-vous de garde que cela n'arrive, pour dire, Ayez soin, & empechez que cela n'arrive.
On dit aussi, Se donner de garde de quelqu'un, pour dire, Avoir l'oeil sur quelqu'un, pour empescher qu'il ne nuise.
On dit aussi, Prendre garde, pour dire, Considerer, faire attention. Prenez garde à cette clause-là, pour dire, Considerez-la bien. Il prend garde à un sol, à un denier, pour dire, Il y fait attention, il s'en soucie.
On dit aussi, N'avoir garde, pour dire, N'avoir pas la volonté, ou le pouvoir de faire une chose, en estre bien esloigné. Il n'a garde de tromper, il est trop homme de bien. il n'a garde de courir, il a une jambe rompuë.
Il se dit aussi des choses inanimées, & quelquefois des personnes que l'on compare ensemble, dont l'une n'est pas si belle ou si bonne que l'autre. Ces gants-cy n'ont garde d'estre si bien faits que les autres. cet homme-là n'a garde d'estre si sçavant, d'estre si riche, que cet autre, pour dire, Il s'en faut beaucoup, il y a beaucoup à dire.
III.
Garde. s. m. Cavalier ou fantassin d'une Compagnie qui est destinée pour faire la garde auprés du Roy, d'un Prince, d'un Gouverneur, &c. & qui a des casaques de livrées sur lesquelles il y a certaines marques. Il n'avoit avec luy qu'un de ses gardes.
Gardes-du-corps, Sont ceux qui gardent la personne du Roy. Un Garde du corps bien monté. Capitaine, Lieutenant, Enseigne des Gardes-du-corps, ou simplement, des Gardes.
Exempt des Gardes, est un Officier ainsi appellé, parce qu'en effet il est exempt de faire la garde & de porter le hocqueton & la pertuisanne, lequel aprés les principaux Officiers de la Compagnie commande les Gardes & porte le baston pour marque de son authorité.
Quand Garde, signifie une seule personne, il est masculin; mais quand il signifie la Compagnie, il est feminin. La Garde Escossoise. les Gardes Françoises.
Le Regiment des Gardes, Est le Regiment d'Infanterie destiné pour garder les avenües des lieux où le Roy est logé. En parlant des Officiers & des soldats de ce Regiment, on dit, Capitaine aux Gardes. Lieutenant, Enseigne aux Gardes. Sergent aux Gardes. Soldat, Cadet aux Gardes, pour les distinguer des Gardes du corps.
Il signifie aussi, Les personnes que l'on donne pour garder quelqu'un, afin qu'il ne s'eschappe pas. Ils ont querellé ensemble, il leur faut donner des gardes. il n'est pas prisonnier, mais il a des gardes. il a trompé ses gardes & s'est evadé.
Gardes des Mestiers, Maistres & Gardes, Sont ceux qui sont élûs dans le corps de chaque mestier, pour avoir soin qu'il ne s'y fasse rien contre les reglemens.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • garde — 1. (gar d ) s. f. 1°   Action de garder, de conserver, de défendre quelqu un ou quelque chose, de surveiller quelqu un ou quelque chose. Avoir la garde d une bibliothèque, d un magasin. Il faut une garnison de trois mille hommes pour la garde de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • garde- — ⇒GARDE , élém. de compos. Premier élém. de compos.; issu du subst. garde, il forme des subst. gén. masc. désignant des pers. dont la fonction est de garder quelqu un ou quelque chose; issu d une forme du verbe garder, il forme des subst. masc.… …   Encyclopédie Universelle

  • garde — Garde, f. penac. C est ores reservation de quelque chose pour en user en temps propre, Asseruatio. Selon ce on dit ce fruit n est pas de garde: ores protection, comme cela m est baillé en garde, c est à dire, pour le conserver et defendre contre… …   Thresor de la langue françoyse

  • Gardé — Garde steht für: einen besonderer militärischer Verband, der als Leibwache oder Haustruppe für den Ehrenwachdienst eingesetzt wird siehe Garde die Tänzerinnen im Karneval siehe Gardetanz ein Coupé von Škoda, siehe Škoda Garde eine… …   Deutsch Wikipedia

  • gardé — gardé, ée (gar dé, dée) part. passé de garder. 1°   Qu on surveille, dont on prend soin. Un enfant gardé par la bonne. 2°   Surveillé et soigné durant une maladie. Gardé dans sa petite vérole par une mère dévouée.    Dont la sûreté est protégée.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Garde — may refer to:;places: *Garde, Spain, town and municipality in Navarre, Spain *Garde, Tibet, village in Tibet *Garde, Shetland;persons: *Adele De Garde, American actress *Betty Garde (1905 1989), American actress *Giedo van der Garde (born 1985),… …   Wikipedia

  • Garde — Bandera …   Wikipedia Español

  • garde-bœuf — plur. garde bœufs [ gardəbɶf, gardəbø ] n. m. • 1845; de garder et bœuf ♦ Échassier (ardéidés), qui se pose sur les bœufs, les buffles, les éléphants, pour manger les larves parasites logées dans la peau de ces animaux. ⇒ pique bœuf. ● garde bœu …   Encyclopédie Universelle

  • Garde — Sf std. stil. (15. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. garde m. Leibwache . Dies ist seinerseits mit Übergang von w zu g aus awfrk. * warda, einer Entsprechung zu unserem Warte, entlehnt. Täterbezeichnung: Gardist (deutsche Bildung).    Ebenso… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • garde — garde·bras; garde·robe; passe·garde; sauve·garde; …   English syllables

  • Garde — (fr.), 1) eigentlich Wache; dann 2) die Leibwache des Regenten eines Staates. Eine solche findet sich schon sehr früh bei den assyrischen u. persischen Monarchen unter verschiedenen Benennungen. Alexander der Große nahm dazu die Söhne der… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.